Le pôle emploi est une institution qui offre la possibilité aux indemnisés d’accroitre leurs allocations de chômage. Ainsi, depuis avril 2015, il est désormais possible d’échapper à « l’épuisement obligatoire » des anciens droits avant de bénéficier des nouveaux. Découvrez dans cet article, l’essentiel à savoir sur le droit d’option Pôle Emploi.

En quoi consiste le droit d’option Pôle Emploi ?

En effet, il arrive souvent qu’une personne alterne deux ou plusieurs périodes d’activités en entreprise au cours desquelles elle a acquis des allocations de chômage.

Pour les personnes ayant connu ce genre de situation, les droits d’allocation de chômage sont versés de façon chronologique. Autrement dit, celle-ci doit d’abord épuiser les allocations du premier emploi avant de toucher à celles du deuxième. Et, ainsi de suite.

Ce système n’arrange toujours pas lorsque l’allocation de la dernière activité est plus élevée que celle de la première. C’est donc pour pallier ce problème que le droit d’option Pôle Emploi a vu le jour.

Le droit d’option Pôle Emploi est accordé aux sans-emploi indemnisés. Elle vise à leur permettre de renoncer aux droits acquis lors de la première activité. Pour ensuite bénéficier directement des droits de la dernière activité.

Quelles sont les conditions d’accès à ce droit ?

Toute personne qui désire bénéficier du droit d’option Pôle Emploi devra respecter les critères ci-dessous :

  • Ne pas avoir épuisé le premier droit ;
  • Avoir beaucoup travaillé (minimum 4 mois) ;
  • Disposer d’une nouvelle allocation journalière supérieure à 20 € et le nouveau droit supérieur à 30 % des anciens droits restants.

En quoi consiste le droit d’option Pôle Emploi ?

Le bénéficiaire ne peut se faire indemniser par le Pôle emploi si toutes ses conditions ne sont pas réunies.

Comment faire une demande ?

Pour bénéficier du droit d’option Pôle Emploi, l’indemnisé devra faire une demande. Elle est adressée au bureau de pôle emploi. Celui-ci se charge de vérifier si l’indemnisé est éligible pour l’option.

Dans le cas où l’indemnisé est éligible, pôle emploi le lui notifie avec un comparatif des nouveaux et anciens droits et leur durée. Il pourra juger ainsi de l’opportunité ou non d’exercer le droit d’option.

Toutefois, il est important de souligner que, le demandeur dispose de 21 jours pour réfléchir sur la proposition. S’il décide en bénéficier, il devra informer le pôle emploie avant le délai.

Dès que celui-ci commence à bénéficier du droit d’option, il perd automatiquement le reliquat des anciens droits.

Le droit d’option Pôle Emploi est-il avantageux pour tout, indemnisé ?

L’avantage ou non du droit d’option Pôle Emploi varie d’un indemnisé à un autre. Plus précisément de la situation personnelle de chacun des décideurs.

Pour juger de l’intérêt ou non, le demandeur doit prendre en compte le fait qu’il perd ses anciens droits. Le montant total et la durée d’indemnisation sont donc réduits. Cependant, il aura droit à une allocation financière plus élevée, mais sur une courte durée.

Toutefois, le droit d’option Pôle Emploi est avantageux dans deux cas. Le premier est celui dans lequel les nouveaux droits peuvent couvrir une période assez longue. Le second cas est celui où l’indemniser à l’assurance d’obtenir un nouveau dans les plus brefs délais (idéalement avant l’épuisement de la période d’allocation).

En résumé, le droit d’option Pôle Emploi peut s’avérer très avantageux pour certains et moins pour d’autres. Le tout dépend de l’analyse qui découle de la situation professionnelle et personnelle du demandeur. C’est d’ailleurs pour cela que le pôle emploi donne une période de réflexion à tout demandeur.

5/5 - (2 votes)